Articles associés au tag ‘aide financière’

Comment bénéficier d’une aide financière et matérielle ?

21/08/2012 par Stradev Pas de commentaire »

 

 

  • Aide au financement de la formation

                › Aide du Conseil Régional

Les étudiants en soins infirmiers ne peuvent pas bénéficier de la bourse au même titre que les étudiants en université, car les IFSI dépendent du Ministère de la Santé et non du Ministère de l’éducation. Le critère social n’est donc pas pris en compte. Toutefois, Le Conseil Régional prévoit  une aide financière. Depuis les  décrets du 3 mai 2005  et du 4 mai 2005,  le Conseil Régional fixe les taux et le barème des bourses,  et attribue les aides financières dans les formations sanitaires et sociales.

Les personnes éligibles à la prise en charge par la Région sont :

       – Les étudiants en poursuite d’études

Pour être éligible à la prise en charge par le Conseil Régional, l’étudiant en poursuite d’études immédiate doit remettre une copie du certificat de scolarité de l’année scolaire précédente. L’étudiant n’étant plus inscrit dans un établissement de formation initiale mais ayant préparé le concours doit transmettre le dernier certificat de scolarité dont il dispose (n-2) et une attestation sur l’honneur qu’il est en poursuite d’études.

       – Les demandeurs d’emploi

Les demandeurs d’emploi peuvent demander une prise en charge auprès du Conseil Régional. L’étudiant en demande d’emploi doit alors fournir une attestation d’inscription à Pôle Emploi ou dans une Mission Locale. Pour être éligible à cette prise en charge, l’étudiant doit être concerné par l’un des cas suivants :

     – Contrat à Durée Déterminée (C.D.D.) : la date de fin de contrat est avant la rentrée ou au plus tard un mois après la date de la rentrée en formation.
     – Contrat à Durée Déterminée (C.D.D.) postérieur à un mois après la date de la rentrée : l’étudiant doit produire le formulaire d’homologation de rupture conventionnelle d’un contrat de travail
acceptée par la Direction du Travail.
     – Contrat à Durée Indéterminée (C.D.I.) : l’étudiant doit produire le formulaire d’homologation de rupture conventionnelle d’un contrat de travail acceptée par la Direction du Travail.
     – Contrat d’Accompagnement à l’Emploi (C.A.E.) ou Contrat Unique d’Insertion (C.U.I.) : l’étudiant doit pouvoir interrompre son contrat
Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site officiel du Conseil Régional de votre région.

 

  • Les étudiants qui ne peuvent bénéficier des aides du Conseil Régional peuvent avoir recours à d’autres méthodes pour financer leurs études :

                › Contrats d’apprentissage

Les Instituts de Formations en Soins Infirmiers peuvent signer une convention avec les Centres de Formation des Apprentis, tel que le CERFAH, ceci afin de permettre aux étudiants qui le souhaitent de se préparer au diplôme d’état tout en travaillant en structure de soins. Le contrat d’apprentissage permet, outre le fait d’acquérir une expérience professionnelle sur le terrain, d’acquérir un salaire tout au long de la scolarité. En contrepartie, après obtention du diplôme d’état, l’apprenti s’engage à servir dans cette même structure de soins pour une période égale à la période d’apprentissage.

Pour de plus amples informations, consultez le site du Centre régional de formation en alternance aux métiers de l’hospitalisation  http://www.cerfah.fr/apprentissage.html

                › Allocations d’études

Certains établissements de santé publiques ou privés proposent des allocations d’étude aux étudiants en soins infirmiers. En contrepartie, une fois diplômé, l’étudiant s’engage à travailler dans l’établissement partenaire. Contrairement au montage contrat d’apprentissage, les démarches pour obtenir une allocation d’étude sont personnelles. Le contrat se signe entre la structure de soins et l’étudiant. C’est donc à l’étudiant de prospecter auprès des structures de soins et proposer sa candidature.

                › Indemnités de stage

L’arrêté du 28 septembre 2001 modifiant l’arrêté du 23 mars 1992 modifié relatif au programme des études conduisant au diplôme d’Etat d’infirmier, fixe des indemnités de stage pour les étudiants en soins infirmiers : 23 € en première année ; 30 € en deuxième année ; 40 € en troisième année.

Les frais de transport pour se rendre sur leur terrain de stage sont pris en charge à certaines conditions :

– le lieu de stage se trouve sur le territoire français

– le lieu de stage se trouve hors de la commune où est situé l’institut de formation en soins infirmiers, dans la même région ou dans une région limitrophe.

Dans le cas où l’étudiant utilise les transports en commun pour se rendre sur son lieu de stage, les frais sont pris en charge, sous réserve de fournir un justificatif à l’IFSI.

                › Prise en charge par l’employeur

Vous êtes salarié ? Vous bénéficiez alors d’un congé individuel de formation (CIF) ou d’un congé de formation professionnelle (CFP) ou d’un droit individuel de formation (DIF). Vous êtes en droit de demander à votre employeur de prendre en charge le financement total ou partiel de votre formation.  Dans le cas où l’employeur ne prend pas en charge la totalité du financement, vous avez la possibilité de faire une demande auprès du Conseil Régional. Vous pouvez également vous renseigner auprès de votre Organisme Paritaire Collecteur Agréé (O.P.C.A.) ou Organisme Paritaire Agréé au titre du Congé Individuel de Formation (O.P.A.C.I.F.) pour que la prise en charge soit faite au titre de la formation professionnelle.

Dans le cas ou votre demande de financement n’est pas acceptée la même année de réussite au concours, vous pouvez demander à l’IFSI un report d’une année, et refaire une demande  de financement pour l’année suivante.

 

  • Logement et restauration

Selon la Circulaire DHOS /P 2 n° 2004-62 du 16 février 2004, relative aux tarifs de restauration applicables aux étudiants poursuivant une formation aboutissant à un diplôme paramédical, les étudiants en soins infirmiers bénéficient de l’ensemble des prestations offertes par le Crous (logement, restauration, sport…)

                › Logement

Les étudiants en soins infirmiers ont accès aux logements mais la plupart de ces logements ne sont disponible que pour une durée de 10 mois, alors que la formation dure 3 ans. Attention, concernant l’aide au logement, le CROUS s’adresse uniquement aux étudiants de moins de 28 ans.

                › Restauration

Les étudiants en soins infirmiers ont accès au restaurant universitaire. Le souci est que la plupart des IFSI n’ont aucun restaurant à proximité. C’est pourquoi il est possible de mettre en place un conventionnement entre le CROUS et un point de restauration situé à proximité de l’IFSI, afin de faire bénéficier aux étudiants en soins infirmiers un repas équilibré pour 2,90€.

 

Le contrat d’apprentissage

par Stradev Pas de commentaire »

Les étudiants en soins infirmiers, de moins de 26 ans, qui recherchent une qualification professionnelle ont la possibilité d’apprendre la profession par la voie de l’apprentissage, et ainsi découvrir la réalité du métier d’infirmier. Tout au long de sa formation, l’étudiant alternera formation en institut et travail en structure de soins.

  • Comment devient-on apprenti(e) ?

Pour devenir apprenti(e), il vous faut :

Avoir réussi le concours d’entrée en IFSI et intégrer un institut de formation ;

Avoir un employeur qui accepte de vous accueillir dans le cadre d’un contrat d’apprentissage.

  • Les obligations de l’apprenti(e) en formation

L’apprenti(e) a une obligation d’assiduité aux cours et en entreprise (31 heures par semaine de présence aux cours théoriques et 35 heures de présences aux enseignements cliniques);

L’apprenti(e) doit se présenter aux épreuves du diplôme comme convenu dans le contrat;

L’apprenti(e) devra se rendre sur son lieu de travail à chaque fois qu’il n’a pas cours (pour une durée moyenne de 35 heures par semaine)

  • Le statut de l’apprenti(e)

En tant qu’apprenti(e), l’étudiant en soins infirmiers bénéficie des mêmes droits et obligations que tous les autres salariés de la structure et des primes (nuit, jours fériés, dimanches…). L’apprenti(e) est soumis à l’horaire applicable et peuvent être amené à travailler de nuit, le dimanche ou effectuer des heures supplémentaires. Il est précisé que l’étudiant en soins infirmiers ne peut dépasser 48h par semaine, temps de formation inclus.

  • Les aides financières

La prise en charge des coûts de formation

Des aides d’hébergement, de restauration, et de transport

Un salaire exonéré d’impôts sur le revenu

Une rémunération exonérée de charges salariales

Des réductions tarifaires

Pour de plus amples informations, consultez le site du Centre régional de formation en alternance aux métiers de l’hospitalisation  http://www.cerfah.fr/apprentissage.html